Cairns

Tourelles de pierres sèches et cairns apparentés – Données comparatives et éléments d’interprétation
L’E-book complet en version gratuite
(420 pages, 55 Mo, temps de chargement un peu long)
Tourelles – Table des matières

Les tourelles de pierres sèches constituent une catégorie spécifique de cairns : des constructions pleines où l’on ne peut ni pénétrer, ni ranger quoi que ce soit, à la différence des classiques « abris de berger ».
On en trouve dans différents pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie, surtout dans des régions montagneuses de moyenne altitude traditionnellement affectées à l’élevage des moutons. C’est pourquoi ces tourelles sont souvent attribuées à des bergers, mais elles n’ont jamais fait l’objet d’une étude scientifique d’ensemble et restent jusqu’à présent assez mal comprises.
Au terme de recherches sur le terrain et d’une longue enquête documentaire comparatiste, cet ouvrage esquisse quelques réponses à trois questions fondamentales : qui a édifié les tourelles de pierres sèches ? quand ? et surtout, pourquoi ?
En complément de l’approche archéologique, historique et ethnographique, il met en évidence des données linguistiques originales apportant un éclairage nouveau et inattendu sur ces singuliers monuments d’architecture vernaculaire.

Ouvrage également disponible en version E-book sur Amazon