Toile lumineuse …

Les grottes de Waitomo, en Nouvelle-Zélande, abritent des vers luisants. Leur particularité ? Ces vers indigènes produisent une impressionnante galaxie lumineuse bleutée qui piège leurs proies. Ce ver est officiellement baptisé Arachnocampa luminosa, mais sa toile n’a que peu à voir avec celle de l’araignée. Une équipe internationale a étudié sept mois durant les sécrétions gluantes de l’animal (1). La structure de la toile commence par un tube de mucus produit par une multitude de larves accrochées aux parois de Ia grotte. Puis chaque ver tisse des fils de soie d’un mètre de long qui pendent de ces tubes. Le ver régurgite ensuite du mucus qui s’accroche aux fils de soie en autant de gouttelettes capables d’absorber l’humidité environnante. Pour attirer les insectes avant de passer à table, il ne reste plus aux vers qu’à « allumer » leur queue bioluminescente qui illumine la structure.

Un article de Philippe Pajot in La Recherche Février 2017 • N°520

(1) J. von Byern et ai., PLOSONE, 2016

Les Lucioles et autres vers luisants ont toujours fasciné l’homme. On trouve dans certains récits des allusions à des lampes ou autres dispositifs d’éclairage réalisés avec ces insectes, et comment ne pas faire intuitivement le lien avec les lampes éternelles de la littérature alchimique…